Le personnel WeWork peut-il demander des informations personnelles ou financières aux membres par téléphone ou e-mail ?

Dans le but de protéger nos membres des campagnes d'hameçonnage et des fuites potentielles d'informations personnelles, WeWork interdit à son personnel de poser des questions aux membres concernant leur vie personnelle ou leurs coordonnées bancaires par téléphone ou par e-mail. L'hameçonnage est une forme d'attaque d'ingénierie sociale par laquelle un tiers tente d'obtenir des informations confidentielles en se faisant passer pour une entité de confiance, par e-mail ou par téléphone.

Afin que nos membres ne soient pas exposés à de tels risques, nous avons dressé une liste des différentes manières d'identifier une arnaque sous forme d'e-mail ou d'appel téléphonique :

  • Un courriel d'hameçonnage peut contenir des erreurs grammaticales, syntaxiques ou de ponctuation. Les communications externes de WeWork doivent respecter un protocole strict d'assurance qualité avant d'être diffusées à nos membres. Il est donc hautement improbable que des erreurs grammaticales, syntaxiques ou de ponctuation se glissent dans un e-mail autorisé par WeWork.
  • Un e-mail ou un appel téléphonique d'hameçonnage peut inclure une demande urgente d'informations de nature personnelle ou financière. WeWork ne demandera JAMAIS à ses membres de fournir leur numéro de sécurité sociale, mot de passe, ou numéro de carte bancaire par e-mail ou par téléphone.
  • Un e-mail d'hameçonnage pourra demander à nos membres de cliquer sur un lien hypertexte. En guise de précaution, nous recommandons aux membres WeWork de maintenir leur curseur sur les liens masqués afin de révéler leur véritable adresse Web avant de cliquer dessus.

Si vous pensez avoir reçu un e-mail ou un appel téléphonique d'hameçonnage ou d'origine frauduleuse, veuillez soumettre une demande d'assistance.